Pour nos déchets verts, d'autres solutions existent

Le compostage est un processus naturel !

Le compostage est un processus biologique contrôlé, qui se déroule en présence d’air.
Il permet de convertir la matière organique en un produit stabilisé, sain semblable à un terreau : le compost utilisable pour améliorer la qualité des sols (amendement).

Le compost apportera l'humus nécessaire au développement du milieu microbien et les fertilisants nécessaire au bon développement des plantes.
Pratiquement tous les déchets organiques peuvent être compostés : déchets de jardin, épluchures de légumes, restes de repas,...
Le compost peut se pratiquer soit en tas sur le sol (facilité d’entretien et de contrôle, coûts très réduits) soit en bac ou "composteur" (plus esthétique, environnement immédiat propre, protection contre les animaux).

Pour télécharger le guide du compostage et commander votre composteur :

Le broyage

Le broyage consiste à réduire sous forme de copeaux les déchets verts issus de la taille et de l’élagage.

Pour les petits et gros branchages, un broyage préalable est nécessaire avant le paillage :

  • Les branchages de petits diamètres peuvent être broyés avec la tondeuse à gazon.
  • Pour les branchages de plus gros diamètre, un broyeur est nécessaire.
Le broyage

Utilisations du broyat au jardin

Le broyat obtenu peut être utilisé de plusieurs façons :

  • Pour pailler le sol du potager, ce qui maintient l’humidité et limite la propagation des mauvaises herbes.
  • Dans le composteur avec les résidus de tonte pour former un compost comportant un bon rapport de déchets azotés et carbonés.
  • Pour mettre en œuvre la technique du Bois Raméal Fragmenté (BRF), une façon naturelle de redonner au sol des éléments nutritifs. Cette technique consiste à incorporer au sol des fragments de rameaux et de petites branches fraîchement coupées pour le régénérer naturellement.
  • Elle a un grand nombre d'avantages, parmi lesquels l'absence d'apports d'engrais de synthèse dans le sol, et la limitation voire la suppression de l'arrosage.

Le paillage/ Mulching  

Le paillage consiste à ajouter une couche de matière organique sur le sol
Le processus ressemble à ce qui se produit en forêt lorsque les feuilles et les aiguilles tombent des arbres, se décomposent et deviennent des nutriments pour les végétaux.
C’est un mode de compostage très lent mais efficace.

Le paillage/ Mulching

Le paillage :

  • conserve l’humidité du sol,
  • protège des fortes gelées.
  • empêche la croissance des mauvaises herbes,
  • uniformise la température du sol .
  • fournit des éléments nutritifs et de la matière organique en se décomposant,
  • Il prévient l’érosion.
La tonte mulching est une technique de tonte sans ramassage d'herbe.

Le principe consiste à broyer très finement l'herbe qui se dépose ensuite sur le sol

La tonte mulching
Protégeons les sols en valorisant les déchets du jardin

Pour en savoir plus sur ces différentes techniques : «  Jardinons autrement »

L’apport en déchetterie

Les chiffres … (Source Air Rhône-Alpes)


Le brûlage de 50 kg de végétaux émet autant de particules que :

  • 18 400 km parcourus pour une voiture essence récente (16 800 km pour une voiture essence très ancienne).
  • 5 900 km parcourus pour une voiture diesel récente (1 300 km pour une voiture diesel très ancienne).
  • 3 mois de chauffage d’une maison équipée d’une chaudière fuel performante.
  • 3 semaines de chauffage d’une maison équipée chaudière bois performante.

L’apport des végétaux en déchetterie (trajet de 20 km supposé) est systématiquement plus favorable qu’une combustion sur place pour la qualité de l’air.
 

L’apport en déchetterie

 

  • Nature des déchets verts considérés : mélange de feuilles et de branchages
  • Type de parcours en véhicule : urbain peu dense
  • Cylindrée supposée des véhicules : inférieure à 2 litres